CRITÈRES GUSTATIFS DE NOS VARIÉTÉS

oliviere_domaine astiesNous pouvons effectivement exposer des belles théories arômatiques,  mais ce fruit de la nature ne décide pas toujours de les respecter. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas, de nombreux facteurs (tel que le climat) entrent en jeu  et influent sur la détermination arômatique finale.

L’huile d’olive est faite pour nous surprendre.

Quels sont les critères gustatifs spécifiques à chacune de nos variétés ?

Outre le moment de la récolte choisi avec soin pour obtenir un typé « fruité mur »ou « fruité vert », notre identité intervient fortement au niveau des arômes qui apportent une caractéristique gustative dominante à notre huile.

L’OLIVIERE

La plus cultivée dans l’Hérault et l’Aude,  mais dont l’origine se trouve dans les Pyrénées Orientales.
C’est une variété rustique,  c’est pourquoi nous la retrouvons très souvent au bord des chemins de notre département,
abandonnée mais toujours vigoureuse.

Ses arômes : dominante de tomate (plutôt la plante de tomate et aussi la tomate mûre) et d’amande fraîche.


LA PICHOLINE

Variété très rustique également, nous la retrouvons bien implantée dans l’Hérault, mais elle est originaire du Gard.
Ses arômes : sur un fond de verdure, des goûts de fruits telle la prune dominent, également des notes de vanille.

L’AGLANDAU

Variété « Coup de coeur » de l’oliveraie d’Astiès. Ce n’est pas du tout une variété de la région, puisqu’elle sévit dans les Alpes-de-haute-Provence, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Mais elle se plaît beaucoup chez nous, s’y adapte sans problème et donne de très bons résultats.

Les arômes de l’aglandau : dominante de pomme/poire, amande et banane.
On peut aussi trouver sur un fond de verdure de l’artichaut.

Domaine Asties

Tous ces arômes régalent les papilles et les yeux !