Berceau d’une huile d’olive

Promenade dans l’oliveraie du domaine d’Astiès à Thézan-lès-Béziers, où se côtoient les centenaires et les jeunes oliviers.

Les vieux arbres ploient sous la charge généreuse des olives. Les jeunes se dressent fièrement pour essayer de grandir plus vite à côté de leurs aînés. Le contraste est assez amusant : même dans la nature, on peut observer l’assurance des anciens face à la fragilité des très jeunes. .

Une belle récolte en huile d’olive s’annonce très bientôt…

Cet été 2015, durant lequel a sévi une forte sècheresse à Thézan-lès-Béziers, nos jeunes oliviers ont eu bien du mal à résister. De toute la force de leurs courtes racines, ils sont allés chercher l’eau au plus profond du sol avare en humidité. Une irrigation régulière les a soutenus dans cette épreuve, ce qui a évité des stress trop importants pour ne pas mettre en péril la récolte de cette huile d’olive notoire.

Aucune trâce de souffrance n’est apparue sur nos oliviers centenaires. Leurs racines, bien installées depuis longtemps dans des recoins frais et profonds d’un sol qu’elles savent rebelle, ont su trouver juste au bon moment l’humidité suffisante au maintien du confort de toutes les magnifiques charpentières qui supportent la future récolte d’olives, dans la perspective de donner une abondante et généreuse huile d’olive.

Chaque génération se bat pour nous offrir la meilleure huile d’olive cette année.

« Nous, les anciens, avons le privilège de dominer tout le verger. Nous sommes dignement alignés et formons une belle et longue allée qui va presque jusqu’au village de Thézan-les-Béziers : Orientés vers le sud, adossés à un pech* couvert de pins qui nous protège des frimats.
Nous sommes plus d’une cinquantaine : principalement des  « OLIVIERES » qui offrons la meilleure huile d’olive du domaine.
Tous les jeunes oliviers, près de 1300, s’étalent à nos pieds et n’ont qu’à bien se tenir ! Jeunes OLIVIERES, PICHOLINES et AGLANDAUS, à vous de prendre la relève de la production de cette merveilleuse huile d’olive. Il vous faudra du courage pour atteindre notre corpulence. Avec nous à vos côté nul doute vous y arriverez ! » Extrait du témoignage d’un olivier centenaire.

* terme médiéval désignant une colline isolée